GRISOT, Pierre (1911-1995)

Lot 60
Aller au lot

GRISOT, Pierre (1911-1995)

«La robe à pois» Huile sur isorel Signée en bas à droite: Grisot Titrée au verso 33x24cm - 13x9.5» Né à Besançon d'un père horloger, Pierre Grisot était, selon la volonté de ses parents, destiné à une carrière d'ingénieur. Après des études en sciences, il s'engage pourtant dans une carrière de peintre et part étudier à Paris, d'abord à l'École des Arts Décoratifs puis, à la prestigieuse École Supérieure des Beaux-Arts. Sa première exposition importante a lieu à la galerie Ror Volmar à Paris en 1949. Grisot se fait ensuite reconnaitre à Saint-Tropez, à Cannes, à Nice et par la suite à Londres, à Tokyo, à Venise... Bien qu'il ait aussi peint des paysages et des compositions florales, Pierre Grisot est particulièrement reconnu pour ses tableaux représentant de jolies jeunes femmes parisiennes. Ainsi, la « Robe à pois » montre une femme juvénile à la fois coquette et élégante, tant dans sa pose que dans ses vêtements. Avec un traitement de la touche et de la lumière fugitive qui rappelle celui des postimpressionnistes, l'artiste a su capturer un côté joyeux et sucré de la féminité. «La robe à pois» Oil on masonite Signed on the lower right: Grisot Titled on the reverse 33x24cm - 13x9.5» Born in Besançon from a watchmaker father, Pierre Grisot was, according to the wishes of his parents, destined to a career as an engineer. After his studies in Science, he decides to dedicate himself to painting and goes to Paris to study first, at the "École des Arts Décoratifs" and after, at the prestigious "École Supérieure des Beaux-Arts". His first important exhibition is presented at the Ror Volmar Gallery, in Paris, in 1949. Grisot becomes later also recognized in Saint-Tropez, Cannes, Nice and then in London, Tokyo, Venice... Although he also painted landscapes and flowers, Pierre Grisot is particularly known for his works representing attractive Parisian young women. «La robe à pois» shows a pretty and elegant ingenue nicely dressed and coquette. With a treatment of the brush strokes and the fugitive light that reminds of the Post-Impressionists, the artist was able to capture a joyful and sweet side of the femininity.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue